José E. Igartua, Professeur retraité, département d’histoire, Université du Québec à Montréal

Mes premiers travaux de recherche ont porté sur le XVIIIe siècle canadien. Ma thèse de doctorat examinait les marchands et négociants de Montréal, 1750-1775. Par la suite, je me suis intéressé à l’histoire économique et sociale du Saguenay durant la première moitié du XXe siècle, en particulier l’histoire de la ville et des travailleurs d’Arvida, fondée en 1925. Puis, j’ai retracé l’évolution des représentations de l’identité nationale au Canada anglophone de 1946 à 1971 et publié un chapitre de livre résumant les années 1960 au Québec.

J’ai pris la retraite de l’UQAM en 2008.

Découvrant mon pays natal à ma retraite, j’ai esquissé dans un article une comparaison du parcours national de Puerto Rico et du Québec, puis j’ai examiné l’histoire des religions à Puerto Rico. Mon livre sur ce sujet, Communities of the Soul, est disponible à McGill-Queen’s University Press.

Communities of the Soul is a spirited portrait in broad strokes of the historical and contemporary landscape of religion in a small country that has fascinated scholars in the social sciences and the humanities, including those who study religion. Igartua … succeeds in crafting a highly readable, useful, and insightful chronicle of how Puerto Rican popular religiosity emerged from a hodgepodge of Indigenous, Spanish, African, US, and other sources.” Jorge Duany, University of Toronto Quarterly, 92, 3, août 2023, p. 394-5.

J’ai fait une présentation du livre en espagnol le 11 novembre 2022 aux XXII Jornadas del Libro Caribeño de la Asociacion Mexicana de Estudios del Caribe, disponible sur Facebook (https://www.facebook.com/100057395052778/videos/1412996239230213 49:10 à 1:05:11).

Mise à jour : 18-01-2024